Menu
Valkyria Chronicles 4
  • Tout support
  • PC
  • PS4
  • ONE
  • Switch
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
Test : Valkyria Chronicles 4, la série fait son véritable retour
PS4
Valkyria Chronicles 4
AvantArrière
Appréciations du jeu
Profil de Ryuzaki57
L'avis de Ryuzaki57
MP
Contributeur polishingstone.org
27 mai 2018 à 17:00:02
19/20

Lecteurs polishingstone.org
L'avis des lecteurs
Donnez votre avis sur ce jeu !
Tous les prix
Prix Support
59.99€ PS4
59.99€ PS4
59.99€ ONE
59.99€ ONE
59.99€ Switch
59.99€ Switch
Voir toutes les offres
Partager sur :

Contributeur

N'était-ce qu'un mauvais rêve ? En 2017, Valkyria Revolution venait ternir l'image d'une série jusque-là habituée aux plus grandes louanges. La série tant adulée avait complètement raté son retour. Des années après un Valkyria Chronicles 3 jamais localisé par Sega et la fermeture du site officiel par l'éditeur, les heures sombres continuaient pour les fans de la saga. Néanmoins, le succès du Valkyria Chronicles original sur Steam, puis dans sa réédition PlayStation 4, fait dire à la firme que le genre Stratégie/RPG n'était pas oublié, jusqu'à l'annonce fin 2017 d'un quatrième épisode quasiment déjà prêt. Le vrai retour de Valkyria Chronicles allait pouvoir commencer.

Valkyria Chronicles 4, la série fait son véritable retour
Test réalisé à partir d'une version japonaise, sur une partie complétée en 66h de jeu. Valkyria Chronicles 4 est prévu pour l'automne 2018 en Europe.
Valkyria Chronicles 4, la série fait son véritable retour

Valkyria Chronicles 4 nous replonge dans le même conflit que le premier Valkyria Chronicles, mais perçu d'un angle différent. L'histoire de Valkyria Chronicles n'était qu'une petite partie d'une guerre à grande échelle entre l'Alliance Impériale et la Fédération Atlantique, votre camp dans ce nouvel épisode. L'Empire ayant déjà pénétré loin dans ses terres, la Fédération organise une opération de la dernière chance afin d'éviter l'effondrement : lancer une campagne éclair vers la capitale impériale et faire tomber d'un coup la chaîne de commandement de l'ennemi. Le lieutenant Claude Wallace fait partie de cette expédition, et c'est son unité, la section E, que vous allez diriger au travers d'une guerre de mouvement sans merci.

La grande invasion


Valkyria Chronicles 4, la série fait son véritable retour

Les habitués de Valkyria Chronicles retrouveront leurs marques immédiatement. Valkyria Chronicles reprend exactement le gameplay Stratégie/RPG du premier : chaque camp agit tour par tour, avec un nombre limité d'unités à déplacer et faire agir sur la carte. Comme d'habitude dans la série principale, chaque personnage déplacé coûte un Command Point dont le nombre varie en fonction des missions et du nombre de leaders au front. Petite nouveauté appréciable, le tank ne requiert maintenant qu'un seul Command Point. Pratique quand on se rappelle que le char lourd de Valkyria Chronicles 3 en coûtait trois !

Valkyria Chronicles 4, la série fait son véritable retour

La où Valkyria Chronicles surclasse toujours les autres S-RPG japonais, c'est dans son système de combat unique qui conjugue distance, verticalité et profondeur de champ, rendant le gameplay encore plus complexe qu'un Disgaea ou qu'un Summon Night par exemple. Il faut tenir compte de la portée des armes, des nombreux types d'unités, de la météo et d'un terrain tout en 3D excessivement complexe puisqu'il est beaucoup plus difficile d'évaluer le danger et de planifier son avancée que dans un "simple" jeu sur quadrillage. Même dix ans plus tard, le système reste exceptionnel en matière de simulation. C'est dire si Valkyria Chronicles était en avance sur son temps.

Valkyria Chronicles 4, la série fait son véritable retour

Il faudra toujours bien répartir ses unités en fonction des types de soldats disponibles, qui ont tous leur particularité. L'éclaireur très mobile est idéal pour prendre les bases, le shocktrooper très puissant au corps à corps est parfait en défense, l'ingénieur sert à réparer le tank en cas de besoin, et le tireur d'élite peut éliminer les menaces de très loin. Étant dans un RPG, toutes ces unités ont des statistiques d'HP, attaque et défense propres qu'il faut bien prendre en compte dans le déploiement. Les nombreux paramètres et capacités des personnages font qu'il y a des tas de manières de vaincre dans Valkyria Chronicles 4. Le joueur est libre de trouver son propre style de jeu avec ses héros préférés.

Valkyria Chronicles 4, la série fait son véritable retour

Jeu de rôle oblige, vos classes vont progresser avec l'expérience acquise lors des batailles, elle-même proportionnelle à la rapidité de votre stratagème. Les unités acquièrent de nouvelles armes et de nouvelles compétences, comme le lance-flammes pour le shocktrooper ou le lance-grenades pour l'éclaireur. Grande nouveauté, les snipers de haut niveau peuvent maintenant répliquer s'ils sont visés, et même tirer pendant le tour de l'ennemi, harassant aussi les impériaux qui tentent d'approcher vos lignes ! Les ordres sont bien sûr toujours de la partie, et Claude pourra donc mettre l'accent sur l'attaque ou la défense, en plus de nouvelles directives comme demander des renforts immédiats (et non un tour plus tard). Parallèlement, vous allez aussi améliorer votre équipement avec votre trésor de guerre, y compris et surtout le tank qui sert de pivot à la progression, en attaque comme en défense. Son rôle est évidemment crucial et il est très polyvalent, ajoutant encore aux possibilités de gameplay.

Here comes the navy

Valkyria Chronicles 4, la série fait son véritable retour

Dans Valkyria Chronicles 4, vous aurez également un nouveau type d'ordre et une nouvelle machine de guerre dans laquelle investir. Sans en dire trop, précisons que votre section aura l'appui de la marine de la Fédération. Le cuirassé a quelques équipements bien utiles comme le radar, l'artillerie longue portée, et vous octroie le privilège considérable de refaire venir sur la carte un tank détruit ! Une très bonne idée, car dans cet épisode, l'IA ennemie vise très bien les tanks. Votre blindé ne passera pas le tour si vous laissez le radiateur (son point faible) à portée des adversaires.

Valkyria Chronicles 4, la série fait son véritable retour

Mais la grosse nouveauté reste bien la toute nouvelle classe de cet épisode, l'artilleur. Cette unité transporte un mortier dernier cri ainsi qu'un nombre limité d'obus, et peut tirer en cloche sur de très longues distances. Il est donc capable d'atteindre les cibles que les snipers ne peuvent pas atteindre. Mieux encore, une variation de cet équipement est capable de ralentir les chars adverses, option-clé afin de réduire la menace des blindés ennemis. Par défaut, l'artilleur pilonne les soldats adverses pendant le tour des impériaux, et devient alors un défenseur indispensable. Cependant et à l'instar du tireur d'élite, ce soldat a très peu d'HP et ne doit surtout pas rester à découvert. Ouvrant de nouvelles et nombreuses possibilités stratégiques, ce type d'unité est une merveille qui rend accro dès la première seconde. Vous aimerez en revanche beaucoup moins lorsqu'elle est utilisée contre vous : prendre un obus en pleine poire désoriente complément le personnage, l'écran se brouille et le sentiment de panique est démultiplié !

Valkyria Chronicles 4, la série fait son véritable retour

Dans Valkryia Chronicles 4, aucune mission ne ressemble à une autre. Chaque chapitre est un renouvellement complet de la manière de procéder et de vaincre, impossible de se lasser tout au long des dix-huit chapitres. En premier lieu, les cartes de ce volet sont toutes à la fois uniques et extrêmement bien architecturées. Géographiquement, topographiquement, les plans de conquête changent à chaque fois. Les objectifs sont aussi variés et parfois… très originaux : on vous demandera de tirer sur des panneaux indicateurs, de faire exploser des bombes avant qu'elles ne tombent, de briser un encerclement, de défendre des bases, et bien sûr d'affronter des boss complètement hors normes.

Valkyria Chronicles 4, la série fait son véritable retour

Vous serez encore une fois confronté aux armes folles de l'empire, comme le train blindé dans la base de ravitaillement, plus dangereux que jamais. Il y a en évidemment plus, et des rudements coriaces qui demandent beaucoup d'ingéniosité afin d'en venir à bout. Ces boss sont tous ultra-difficiles à aborder, autre raison pour laquelle le gameplay est sans cesse renouvelé. On citera évidemment ici la Valkyrie quasi-invincible et à la puissance démesurée, qui vous fait mordre la poussière pendant trois chapitres. Plus généralement, Valkyria Chronicles 4 est toujours ce jeu qui met tout contre vous, vous lance dans des missions désespérées à l'issue desquelles la jouissance de la victoire n'en est que plus grande. L'armement de l'ennemi est tellement impressionnant, les forces impériales tellement nombreuses, les boss tellement coriaces... Le titre de Sega donne en permanence le sentiment d'avoir réalisé l'impossible par ses efforts. Le joueur donne tout, tout le temps.

Valkyria Chronicles 4, la série fait son véritable retour

Autre particularité forte de la série, la mort dans Valkyria Chronicles 4 est définitive. Un personnage KO doit être secouru dans les quatre prochains tours, sans quoi vous ne le reverrez pas pour le reste de l'aventure. Ce délai est parfois réduit à deux tours, et parfois l'évacuation sera tout simplement… impossible ! Tout cela influe grandement sur le déploiement et l'étirement des lignes de communication. Dans cet épisode, une unité KO aura une petite chance de déclencher ce qu'on appelle le Last Stand : le personnage peut soit rejouer une dernière fois, soit booster les stats d'une unité voisine.

Valkyria Chronicles 4, la série fait son véritable retour

Conforté par l'écho positif vis-à-vis de l'original, Sega remet les moyens dans le but d'offrir à la fois une grande narration et une mise en scène ambitieuse. Les épisodes PSP étaient très bons, mais forcément moins impressionnants, console portable oblige. On assiste donc avec bonheur au retour des fabuleuses cinématiques en temps réel rythmant les affrontements les plus épiques et les moments les plus déchirants. Les scènes à couper le souffle ne sont pas rares, qu'il s'agisse d'une menace imminente sur les héros ou du sacrifice de l'un d'eux. L'histoire apporte aussi son lot de suspense, entre autres concernant Kai, le mystérieux sniper à la double identité. Valkyria Chronicles 4 est aussi et encore ce jeu de guerre qui ne se contente pas de montrer la guerre, mais qui pousse également le joueur à y réfléchir. Voyant plus loin que le manichéisme convenu, le titre met clairement en avant la responsabilité, ainsi que les excès de la guerre indépendamment des "gentils" ou des "méchants".

Odd Squad

Valkyria Chronicles 4, la série fait son véritable retourValkyria Chronicles 4, la série fait son véritable retour

Dans ce bien bel ensemble, on trouvera néanmoins à redire sur deux ou trois points. La fin est moins grandiose que celle de Valkyria Chronicles, la conclusion étant un peu tirée par les cheveux. Il était cependant difficile de faire aussi bien. Les antagonistes sont largement moins crédibles également : leurs motivations sont plutôt bizarres et le ton est nettement moins impérieux. Le général Walz, infatigable Don Juan, est symptomatique de cet état de fait. Il n'y a pas de personnage comme Berthold Gregor dans le premier, qui était le reflet quasi parfait du commandant immoral et impitoyable. Volonté d'humaniser l'ensemble ou d'adoucir le déroulement du scénario, l'orientation de ce quatrième volet est à débattre.

Valkyria Chronicles 4, la série fait son véritable retour

La réalisation est tout à fait similaire à celle du remaster PS4. On retrouvera donc en partie des décors assez ternes ainsi que certaines animations d'un autre âge, même si l'ensemble reste assez bon, en particulier grâce au moteur de jeu Canvas et son rendu pictural repris là aussi pour la première fois depuis 10 ans. La bande son est elle toujours tellement grandiose qu'on en viendrait presque à secouer le PC afin qu'elle apparaisse plus vite sur iTunes : le terme "épique" prend tout son sens, de l'écran de démarrage jusqu'aux crédits de fin.

Valkyria Chronicles 4, la série fait son véritable retour

Une autre grande force de Valkyria Chronicles 4 est qu'il parvient à proposer une soixantaine de personnages avec chacun une vraie personnalité, bien détaillée par les divers "potentiels" et les missions annexes entièrement consacrées à vos hommes. Chacun de ces chapitres secondaires nous fait découvrir le caractère de trois personnages et comment les relations évoluent entre eux. Souvent très drôles, on y constate l'étonnante richesse du jeu en termes d'humour : entre Scott qui répond "yes sir!" à toutes les questions, Vanti toujours bourrée et Viola refusant d'obéir aux ordres, il y en a pour des heures de franches rigolades. Tout ce contenu annexe, au même titre que les cartes dites skirmishes (sorte de mode arcade pour engranger de l'expérience et des fonds), porte la durée de vie à au moins 60-70 heures.

Valkyria Chronicles 4, la série fait son véritable retour

Ces missions sont néanmoins exigeantes, car le nombre d'unités alliées est parfois très réduit. On vous demandera par exemple de finir une carte avec seulement trois snipers, l'unité la moins mobile et la plus fragile. Au terme du chapitre, chaque intervenant voit un de ses potentiels négatifs transformés en potentiel positif, et maximise ainsi ses chances de survie en mission. Se déclenchant sous certaines conditions, les potentiels ont une certaine importance stratégique puisqu'ils peuvent booster les stats temporairement, faire économiser les munitions, ou encore dans de très rares cas soigner intégralement le personnage.

On a retrouvé la 7è Compagnie
Valkyria Chronicles 4, la série fait son véritable retour

L'édition 10th Anniversary Memorial Pack sortie au Japon, valait très clairement son pensant d'or puisqu'il contenait un DLC exclusif narrant la rencontre entre l'unité de Claude et la fameuse Squad 7 de Welkin, le héros du premier volet. C'est là qu'on constate que chez Sega, les bonus DLC, ça se mérite. Si Welkin, Alicia, Rosie, Largo et Eddy rejoignent votre unité au terme des missions respectives, débloquer Isara vous demandera de finir la carte principale du DLC en rang S. Plus facile à dire qu'à faire.

Valkyria Chronicles 4, la série fait son véritable retour

Le season pass de 4000¥ commence à la plage. L'objectif est de récupérer les maillots de bain pour les personnages principaux. Néanmoins, là encore, cela demande un certain talent. Il faut en effet dénicher et battre les as impériaux, tout cela en moins de… trois tours ! Le pass ajoute ensuite un chapitre propre aux seconds rôles de la section E, ainsi qu'un mode ultra-difficile pour ceux qui veulent s'amuser avec leurs classes au niveau maximum.

Valkyria Chronicles 4, la série fait son véritable retour
Mais Sega nous a gardé le meilleur pour la fin avec l'ultime DLC, Opposing Valkyrias. On y incarne tour à tour Selveria et Crymaria dans un duel entre Valkyries où toute leur puissance surnaturelle va pouvoir s'exprimer. L'aspect stratégique n'est évidemment pas oublié puisqu'elles seront secondées de simples soldats impériaux qui auront pour rôle de prendre les bases intermédiaires nécessaires à la confrontation, très longue car l'opposante a quelques 12 000 HP ! La victoire dans chaque camp débloque non seulement Selveria et Crymaria en tant que personnages jouables, mais aussi Nicola et Kiara, les deux lieutenants enragés de l'Empire. Le plus amusant reste que Selveria et Crymaria rejoignent votre unité avec leurs pouvoirs de Valkyrie, ce qui est une première dans la série. En effet, on se rappelle que dans Valkyria Chronicles 2 et 3, Selveria arrivait comme simple soldat.

Valkyria Chronicles 4 : Trailer


Les notes
+Points positifs
  • Grande richesse de gameplay
  • Des nouveautés qui changent la donne
  • Challenge sacrément intense
  • Mise en scène impressionnante
  • Nombreux personnages très réussis
  • Bonne durée de vie
  • Bande originale sublime
  • Des DLC qui valent le coup
-Points négatifs
  • Aucune progression graphique
  • Méchants peu crédibles
Quand l'effet de nouveauté disparaît, souvent l'expérience n'est plus la même. Ce n'est pas le cas de Valkyria Chronicles 4 qui fait renaître intact le plaisir incommensurable ressenti par les fans de Valkyria Chronicles il y a 10 ans. Le gameplay sans limites, la richesse des personnages, l'excellence du système du jeu, l'ambiance à couper le souffle, tout revient comme aux débuts glorieux de la franchise. Doté d'un season pass alléchant, seuls quelques défauts mineurs l'éloignent de la perfection. Qu'importent les erreurs de parcours de la série, Valkyria Chronicles 4 est un Stratégie/RPG d'exception comme on en voit tous les... 10 ans !
Profil de Ryuzaki57
L'avis de Ryuzaki57
MP
Contributeur polishingstone.org
27 mai 2018 à 17:00:02
19/20
Lecteurs polishingstone.org
L'avis des lecteurs
Donnez votre avis sur ce jeu !
Mis à jour le 25/05/2018
DERNIERS APERÇUS
  • Aperçu : Darksiders 3 - Un retour efficace pour la licence
    PC - PS4 - ONE
  • Aperçu : Scorn : Lorsque le malsain rencontre le sublime
    PC
  • Aperçu : We Happy Few : un virage narratif prometteur
    PC - PS4 - ONE
Derniers aperçus
polishingstone.org
JEUX LES PLUS ATTENDUS
  • Battlefield V
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Gaming Live
  • Fallout 76
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce
  • Assassin's Creed Odyssey
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Gaming Live